Gestion des tâches ménagères

  • Le vendredi, 22 janvier 2021
  • Dans FAMILLE
  • 1 commentaire

Halli Hallo,

Aussi bien en Afrique qu'en occident, la gestion des tâches ménagères est un vrai casse-tête chinois. Entre la vaisselle, la lessive, le repassage, le nettoyage, le rangement, la cuisine, on ne sait plus sur quel pied danser. Á cela s'ajoute  la gestion des enfants.

Il faut les laver, leur faire á manger, repasser les leçons, faire les devoir, les accompagner á l'école et aller les chercher le soir, les accompagner á leurs activités sportives et extra-scolaires, sans parler du Home-Schooling qui est très á la mode ces derniers temps.

La gestion de ces tâches est très souvent une source de problèmes dans le couple, surtout lorsque leur gestion n’est pas partagée. Nous avons, pour éviter les stress et les disputes tout le temps, instauré quelques règles chez nous. Je dirais même plutôt que ces règles se sont imposées toutes seules á nous, notamment après la naissance de Noumsi.

Lorsque nous n’étions que 2, la question ne se posait pas vraiment. Passer l’aspirateur dans un 2 pièces, nettoyer á fond et désinfecter la douche une fois la semaine, un lave-vaisselle qu’on n’utilisait pas vraiment, 2 tours de lave-linge par semaine, 3 tout au plus. On n’avait pas vraiment besoin d’une organisation ou d’une entente particulière pour que tout soit fait.

Aujourd’hui avec 3 enfants, le hasard n’a plus sa place chez nous. Il faut une bonne organisation, sinon très vite le stress s’installe. Je partage avec vous quelques-unes de nos règles :

Nr. 1 : Pas d’obligation, juste des attributions : nous ne collons pas une tâche précise á l’autre. Il y a une personne responsable d’une tâche, ce qui ne signifie pas que l’autre ne pourrait pas la faire si le/la responsable ne peut pas, pour une raison ou pour une autre.

Par exemple : Fabrice est chargé de vider les poubelles. Ca ne signifie pas que la maison va crouler sous les poubelles parce qu’il est en mission !

Nr.2 : Attribuer les tâches en fonction de ce que chacun aime faire.

Même si de manière générale chacun peut plus ou moins tout faire, on a toujours des préférences. L’un peut aimer ranger et nettoyer, mais détester le repassage, tandis que c’est tout le contraire chez l’autre. S’entendre sur les « points forts » de chacun et partager les tâches en fonction de ceux-ci est un atout.

Nr.3 : Tout le monde participe ! Chez nous, dès que tu sais marcher et que tu peux déplacer des objets, alors du participe aux tâches ménagères. On préfère ne pas appeler les tâches ménagères des « corvées »et ne pas les présenter comme tel aux enfants. C’est important pour nous qu’ils comprennent que les tâches ménagères font partie de la vie quotidienne de la famille.

Nr.4 : En faire un moment agréable ! C’est bien connu ! La musique adoucit les mœurs. Généralement, lorsque nous faisons le « grand-ménage » du Week end, c’est en musique, en chantant et en dansant.

Nr. 5 : Engager une femme de ménage. Lorsque nous sommes en Allemagne, nous nous organisons et avec l’aide de nombreux appareils (aspirateur, fer á vapeur, lave-linge, lave-vaisselle…) nous arrivons tant bien que mal á gérer, surtout lorsque chacun y met du sien. En revanche, lorsque nous sommes au Cameroun, nous optons pour une aide á domicile.

Et vous ? Comment gérez-vous les tâches ménagères chez vous ? Est-ce une source de conflit ? Tout le monde participe ? Ou alors avez-vous d’autres techniques pour vous rendre ce moment plutôt agréable ?

Bisous Bisous et portez-vous bien

LG

Nelle

Tm

Tm3

Tm4

Tm1

Tm2

taches menageres famille education

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Ariane K
    • 1. Ariane K Le mercredi, 03 février 2021
    Affaire de tâches ménagères là, en Afrique, on a généralement l’aide de la famille, mais ici en Europe, comme tu l’as dit, si tout le monde ne participe pas, ça devient très vite source de conflits.
    Chez j’ai opté désormais pour une aide à domicile, parce que toute seule, je n’arrive plus à tenir et je suis de plus en plus nerveuse.

Ajouter un commentaire